Mardi 15 septembre, 2020
 
Chercher


17 septembre 2020


 


 






Événements



 

La petite histoire… du parc de la Ferme Cardinal
par Suzanne Benoit
Auteure principale ce mois-ci
2 mai 2019

Trefflé Cardinal et Mathilde Prévost
Les parcs de voisinage sont de petits espaces publics où les résidents peuvent se rendre à pied. Ils favorisent la vie communautaire en offrant un lieu où ils peuvent se reposer, interagir et s’amuser. C’est le cas du « parc de la Ferme Cardinal », situé au 2001 promenade Wildflower, à l’intersection de l’avenue des Épinettes et de la promenade Wildflower, dans le secteur de Queenswood Heights. On y trouve de nombreux arbres matures et des espaces gazonnés. Un terrain de soccer et une piste de course invitent les jeunes et les moins jeunes à la pratique de sports.

Le parc est aussi doté d’une structure de jeu pour les grands et d’un espace clôturé contenant des structures de jeux pour les petits.

Le ravin Billberry, en bordure du parc, se prête à l’exploration puisque la végétation est abondante, et les petits animaux sont nombreux.

Le parc est inauguré le 20 novembre 1990 en hommage à Trefflé Cardinal et son fils Misael qui ont exploité une ferme à cet endroit pendant de nombreuses années. Trefflé est nommé dans la publication produite pour souligner le 125e anniversaire de la paroisse Saint-Joseph comme un des premiers arrivés à Orléans.

Trefflé (1849-1929), fils d’Isidore Cardinal et de Marguerite Cardinal, est originaire de Sainte-Philomène, Québec. En 1870, il achète une parcelle du lot C, concession 10, dans le rang Saint-Jean-Baptiste, dans le canton de Cumberland. Il défriche le terrain et bâtit une maison de pièces, une grange et une étable. L’année suivante, il achète une parcelle du lot A, concession 11, dans le canton de Cumberland. En 1874, il épouse, à Orléans, Mathilde Prévost (1859-1880), fille de Félix Prévost et de Délima (Rose de Lima) Paquette de Clarence Creek. Trefflé a 24 ans, et Mathilde en a 15. Le couple aura deux enfants : Mathias (1875-1880) qui meurt à l’âge de cinq ans et Hilaire (Henry) (1878-1968).

Hilaire s’engage à un jeune âge comme cuisinier dans les chantiers dans l’Ouest canadien. En 1905, il épouse Martha Caroline Lee, fille de William Samuel Okakitiw Lee et de Rose Bobtail Chief, à Guillingham, Alberta. Le couple aura trois enfants : Alice (1906-1938), Joseph (1908-1970) et Robert (1909-1972). Joseph, dont la profession est garde-forestier et garde-chasse, est le père de Douglas Cardinal, l’architecte du Musée canadien de l’histoire.

En 1882, Trefflé épouse Marie Racette (1863-1894), en secondes noces, à Orléans. Marie est la fille d’Élie Racette et Constance Martin Barnabé de Sainte-Cécile-de-Masham, Québec. Trefflé a 33 ans, et Marie en a 18. De cette union naissent sept enfants : Alexandre (1883-1955), Misael (1884-1953), Édouard (1886-1906), Rose-Alma (1888-1966), Pierre-Domina (1889 et décédé la même année), Éliza (1891-1932) et Arthur (1893-1895).

En 1907, Trefflé occupe le lot A, concession 11, dans le canton de Cumberland ayant cédé sa parcelle du lot C, concession 10, à son fils Alexandre et son épouse Amanda Boucher (1889-1975), fille de Ferdinand Boucher et de Marie-Anne Paquette de Sarsfield. Ils y élèveront 14 enfants : Annette, Yvain, Arthur, Éveline, Aurèle, Exilda, Édouard, Félix, Agathe, Claire, Lilliane, Hervé, Thérèse et Hélène.

Alexandre est aiguiseur de scies et charpentier accompli fabriquant des cercueils, des roues de voiture et des traîneaux. Il participe à la reconstruction de l’église Saint-Joseph.

Misael, célibataire, travaille auprès de son père sur la terre jusqu’au décès de ce dernier en 1929, puis il la prend en mains. Le terrain est aujourd’hui occupé par un projet domiciliaire développé à la fin des années 1980 par la compagnie de construction Coscan; il comprend le parc désigné « parc de la Ferme Cardinal », alors que le Centre Ray Friel est situé sur celui d’Alexandre.

Deux des enfants d’Alexandre, Yvain et Aurèle, contribuent de façon particulière au développement de leur communauté. Yvain exploite une ferme sur une parcelle du lot A, 11e concession, dans le canton de Cumberland. Pendant plusieurs années, il cueille le lait à Cumberland et sur le chemin Navan, approvisionnant la fromagerie située dans la 10e concession. En 1943, il fait partie du premier comité de direction de la caisse populaire, représentant les citoyens du rang Saint-Jean-Baptiste.

Aurèle, de son côté, est membre actif de plusieurs associations paroissiales. Propriétaire de machinerie lourde, soudeur, mécanicien, électricien et menuisier, il utilise généreusement ses machines et ses talents pour rendre service. La crèche de la paroisse Saint-Joseph d‘Orléans, exposée devant l’église encore à ce jour, est son œuvre. En 1975, la Chambre de commerce d’Orléans le nomme Citoyen de l’année.

Presque tous les membres de la famille de Trefflé et d’Alexandre sont inhumés dans le cimetière de la paroisse Saint-Joseph d’Orléans.

Denyse Cardinal Robert, la fille d’Aurèle, s’investit à sa manière à l’histoire d’Orléans. Elle s’intéresse à la généalogie de sa famille, et partage avec plaisir le fruit de son travail avec toute personne intéressée à en connaître plus au sujet de la famille d’un des pionniers d’Orléans, Trefflé Cardinal.

(Cet article a pu être publié grâce au généreux appui de nos partenaires commerciaux locaux.)

Arts

  La petite histoire...


Retour de la programmation artistique au MIFO

Des artistes locaux et l’église Saint-Joseph à l’unisson

Ma tante, une comédie de Richard Gratton


La petite histoire… de l’avenue Lacroix

L’Orléanais présente mensuellement des chroniques historiques ayant trait aux noms francophones des voies publiques, des parcs, des salles et des installations d’Orléans. Ces chroniques sont écrites par la Société franco-ontarienne du patrimoine et de l’histoire d’Orléans (SFOPHO) www.SFOPHO.com afin de faire connaître le patrimoine et l’histoire d’Orléans.

 
Sections
  Services
Nous joindre


www.orleansonline.ca/Orleanais
745 crois. Farmbrook
Orléans, Ontario K4A 2C1
Téléphone; : 613-447-2829
Courriel : orleanais@orleansstar.ca

 

OrleansOnline.ca © 2001-2020 Sherwin Publishing