Mardi 28 juin 2022
 
Chercher


23 juin 2022


 


 






Événements



 

Stephen Blais prêt à défendre les intérêts d’Orléans
Jean-Marc Pacelli
L’Orléanais
23 juin 2022

Comme d’autres organismes qui présentent des spectacles et qui offrent des cours ou des activités à la communauté, le Mouvement d’implication francophone d’Orléans (MIFO) a dû faire preuve de créativité pour continuer à offrir ses services au cours des deux dernières années.

Avec la levée des mesures sanitaires et un retour vers une certaine normalité, le MIFO est heureux de constater que les gens répondent toujours présents. « Il y avait déjà une bonne présence de participants à l’automne dernier, mais depuis les dernières semaines, avec la situation sanitaire qui se stabilise, les gens ont commencé à revenir de plus en plus à nos événements », mentionne Olivier Gauthier, directeur du CSMO et des activités récréatives au MIFO.

Le fait que certains cours soient offerts en mode hybride contribue à ce niveau de participation, selon M. Gauthier. « Les gens peuvent s’inscrire selon leurs intérêts. Même s’ils ne se sentent pas à l’aise de revenir en personne, ils peuvent quand même suivre le cours. »

C’est d’ailleurs le cas pour les populaires cours de yoga et les cours d’espagnol. « On a développé un système dans nos locaux où les gens voient les personnes en classe et peuvent interagir avec elles. »

M. Gauthier ne cache pas que les commentaires provenant des gens en présentiel, qui représenteraient environ 60 % des inscriptions, sont positifs. « Les gens sont bien heureux de se revoir en personne. »

Pour les parents qui aimeraient que leurs enfants bougent, M. Gauthier rappelle que le MIFO offrira un cours hebdomadaire de Zumba pour les 4 à 6 ans et pour les 7 à 10 ans à l’automne. Il sera possible d’avoir une meilleure idée de l’expérience en participant à des ateliers au courant de l’été.

Quant aux spectacles, la directrice artistique Anne Gutknecht se dit satisfaite du niveau de vente des billets et curieuse de voir si les deux dernières années de pandémie auront un impact sur la présence des gens en salle. « Comme tout humain, on est allé développer d’autres intérêts en attendant [les réouvertures]. Est-ce que ces intérêts ont été compensatoires et là on retourne en salle comme avant? Ou est-ce que ces nouveaux hobbys vont aussi devoir prendre de la place dans les emplois du temps des gens? »

Tout en se disant convaincue que les gens reviendront en salle, Mme Gutknecht est consciente qu’une partie du développement de l’auditoire qui avait été fait avant la pandémie sera à refaire. « Il va falloir être à l’écoute de la communauté et comprendre à quoi elle ressemble aujourd’hui, parce qu’on a tous pas mal changé après ces deux ans. »

L’offre des spectacles aura sûrement aussi son rôle à jouer dans la présence des gens. Parmi les artistes qui fouleront les planches du Centre des arts Shenkman, notons Marc Hervieux, qui affiche complet et dont la vente des billets remonte à 2019, et Zachary Richard, dont les billets pour sa représentation en novembre s’envolent rapidement, selon la directrice artistique.

Mme Gutknecht invite aussi les gens d’Orléans à venir découvrir la chanteuse québécoise Marie Mai en mode acoustique le 21 octobre. « Il n’y a pas toutes les chorégraphies, donc ses textes ressortent vraiment. C’est un petit bijou. »

Pour ceux et celles qui ne se sentiraient pas à l’aise de remettre les pieds dans une aussi grande salle que le Shenkman, Mme Gutknecht rappelle que le MIFO présente aussi des spectacles , comme le Kaléidoscope le 21 septembre, dans son centre culturel de la rue Carrière, et dans la salle Richcraft du Centre des arts Shenkman, dont VACHES, the musical, qui sera présenté à cinq reprises en octobre.

« Si vous avez hésité à revenir en salle, celui-là va être un beau moyen de se remettre en selle. On remonte à vache! », lance la directrice artistique au sujet de cette comédie musicale campée à Casselman pendant la crise du verglas de 1998.

Arts

  La petite histoire...


Une 2e édition virtuelle réussie pour Vision'Art

Martin Deschatelets : de Harry Potter à Netflix

Avant-première de la série
« Paris Paris » au MIFO


La petite histoire... de la promenade Décoeur

L’Orléanais présente mensuellement des chroniques historiques ayant trait aux noms francophones des voies publiques, des parcs, des salles et des installations d’Orléans. Ces chroniques sont écrites par la Société franco-ontarienne du patrimoine et de l’histoire d’Orléans (SFOPHO) www.SFOPHO.com afin de faire connaître le patrimoine et l’histoire d’Orléans.

 

 
Sections
  Services
Nous joindre


www.orleansonline.ca/Orleanais
745 crois. Farmbrook
Orléans, Ontario K4A 2C1
Téléphone; : 613-447-2829
Courriel : orleanais@orleansstar.ca

 

OrleansOnline.ca © 2001-2021 Sherwin Publishing