Lundi 5 octobre, 2020
 
Chercher


17 septembre 2020


 


 






Événements



 


Ma tante, une comédie de Richard Gratton

Karine Charlebois
L’Orléanais
14 novembre 2019

« Elle est arrivée comme ça sans avertir. Elle disait être une cousine de mon grand-père et que son nom était Hortense, mais qu’elle voulait qu’on l’appelle « Ma tante ». J’ai accepté de l’héberger parce que c’est comme ça qu’on reçoit de la parenté, surtout quand c’est l’hiver. Mais, elle n’était pas aussi tôt installée qu’elle s’est mise à tout critiquer dans la maison. Une vraie malcommode ! »

Michel Robert (Olivier), Paul-Antoine Lavoie (Alcide), Lucie Duval (Hortense), Suzanne Morrissette (Bérénice), Carolle Authier (Suzanne) et Gilles Roy (Jocelyn). PHOTO : KARINE CHARLEBOIS

 

Cet extrait de la pièce de théâtre Ma tante, écrite et mise en scène par Richard Gratton, vice-président du Rendez-vous des aînés francophones d’Ottawa (RAFO), démontre la légèreté de cette comédie qui, par ses personnages maladroits et attachants, a engendré une abondance de rires et d’applaudissements de la part de l’auditoire.

Les sept représentations de cette pièce, sur la scène du RAFO à Orléans, au début novembre, ont d’ailleurs permis de mettre en valeur le talent remarquable de La Troupe des joyeux retraités.

La comédie raconte l’histoire d’Alcide et Bérénice, un couple qui se voit forcé d’héberger Hortense, une vieille dame, un peu déplaisante, qui prétend être de la parenté. « L’idée d’avoir quelqu’un qui arrive chez vous, sans s’annoncer, que tu ne connais pas, c’est un peu étrange. Je trouvais qu’il serait intéressant de développer un texte humoristique sur cette idée. En 1928, il n’avait pas le choix. La tante dit “je suis ta parenté”, il n’y a aucun moyen de le prouver. En 2019, ça n’arriverait pas. C’est ce qui rend cette pièce si intéressante », explique Richard Gratton.

Les acteurs Michel Robert (Olivier), Paul-Antoine Lavoie (Alcide), Lucie Duval (Hortense), Suzanne Morrissette (Bérénice), Carolle Authier (Suzanne) et Gilles Roy (Jocelyn) ont d’ailleurs su jumeler humour et intrigue, avec brio, lors de leur interprétation. «

C’était la première fois que je montais sur scène pour prendre part à une pièce de théâtre ! J’ai décidé de m’impliquer par curiosité et j’ai tout de suite trouvé le personnage très intéressant. Je n’ai pas l’habitude d’être méchante, surtout sans en subir les conséquences. Ce que j’ai particulièrement aimé de cette pièce, c’était la relation [un peu haineuse] entre Ma tante et Alcide, j’ai adoré jouer cette complicité », indique Lucie Duval, qui a incarné avec perfection son tout premier rôle.

La comédie avait été présentée au comité de lecture de La Troupe des joyeux retraités en janvier 2018. L’humour et l’intelligence qui transcendent le texte ont su charmer les membres du comité qui ont sélectionné la pièce Ma tante pour leur représentation théâtrale, de novembre 2019.

Alors que la troupe était à la recherche d’un metteur en scène, Richard Gratton a immédiatement proposé de faire la mise en scène de sa propre pièce. « J’ai eu le plaisir de diriger des comédiens, certains nouveaux, d’autres plus habitués, tous et toutes très motivés à donner vie à mes personnages. »

(Cet article a pu être publié grâce au généreux appui de nos partenaires commerciaux locaux.)

Arts

  La petite histoire...


Retour de la programmation artistique au MIFO

Des artistes locaux et l’église Saint-Joseph à l’unisson

Ma tante, une comédie de Richard Gratton


La petite histoire… du parc communautaire de Cardinal Creek 2e partie

L’Orléanais présente mensuellement des chroniques historiques ayant trait aux noms francophones des voies publiques, des parcs, des salles et des installations d’Orléans. Ces chroniques sont écrites par la Société franco-ontarienne du patrimoine et de l’histoire d’Orléans (SFOPHO) www.SFOPHO.com afin de faire connaître le patrimoine et l’histoire d’Orléans.

 

 
Sections
  Services
Nous joindre


www.orleansonline.ca/Orleanais
745 crois. Farmbrook
Orléans, Ontario K4A 2C1
Téléphone; : 613-447-2829
Courriel : orleanais@orleansstar.ca

 

OrleansOnline.ca © 2001-2020 Sherwin Publishing