Jeudi 22 septembre 2022
 
Chercher


22 septembre 2022


 


 






Événements



 

Une transition tout en douceur au MIFO
Jean-Marc Pacelli
L’Orléanais
22 septembre 2022

Pour la première fois depuis près de 20 ans, le Mouvement d’implication francophone d’Orléans (MIFO) connait une nouvelle tête dirigeante.

En effet, Marie-Claude Doucet, qui avait dirigé le centre pluridisciplinaire depuis 2003 avait causé la surprise en annonçant qu’elle quittait ses fonctions le 1er juillet pour « relever de nouveaux défis professionnels à titre de consultante en développement organisationnel ».

Depuis le 15 août dernier, Arash Mohtashami-Maali siège à titre de directeur général du plus grand organisme communautaire francophone de la région.

Lauréat du Prix hommage des arts et des industries culturelles de la Fédération culturelle canadienne-française, il cumule plus de 20 ans d’expérience dans le secteur des arts et de la culture en plus d’être l’auteur de plusieurs publications.

Il a d’ailleurs été directeur des Éditions L’interligne, une maison d’édition franco-ontarienne et de la revue d’arts Liaison. Il a aussi siégé au sein de plusieurs comités de jurys et de conseils d’administration d’organismes francophones hors Québec.

Pour M. Mohtashami-Maali, son entrée au MIFO est un retour aux sources. « J’ai commencé ma carrière dans la communauté franco-ontarienne en travaillant quelques années au Conseil des arts du Canada avant de passer à la Ville de Gatineau. Ça me fait vraiment plaisir de revenir travailler avec la communauté qui m’a accueilli au départ. »

Un mois après son entrée en poste, le nouveau DG assure que la transition se fait bien alors qu’il arrive « en même temps qu’on reprend nos activités à pleine
vitesse ».

Pour les habitués du MIFO qui s’inquiéteraient de ne plus reconnaitre leur centre culturel, M. Mohtashami-Maali se fait rassurant : « Pour l’instant, on se concentre sur la transition et au retour des activités. On est donc en train de relancer la machine. On a commencé à travailler sur une planification stratégique, qui va nous permettre de penser à une continuité dans nos activités. »

D’ailleurs, le gestionnaire d’expérience mentionne qu’il a toujours construit sa vision avec son équipe et la communauté.

« Arriver avec une vision établie, c’est parfois dangereux. »

Parmi les dossiers que le directeur général devra piloter prochainement se trouve la construction du nouveau MIFO, dossier sur lequel l’organisme communautaire travaille depuis plusieurs années.

Tout comme ce fut le cas pour Marie-Claude Doucet, sa prédécesseure, M. Mohtashami-Maali confirme que cette construction est une priorité pour lui. Sans pouvoir promettre de date d’inauguration, il dit espérer que le projet se concrétise d’ici deux ans et demi ou trois ans. « Ça va beaucoup dépendre de nos partenaires gouvernementaux. On a investi dans beaucoup de recherche, de développement, de réflexion, de travail avec les architectes. Là, on aimerait que les différentes instances gouvernementales investissent dans le projet pour qu’on puisse le commencer. »

Quant au programme fédéral de garderies, qui devrait voir les frais de garde passer à 10 $ par jour d’ici 2025, le DG affirme que le dossier avance. « On doit déposer nos demandes dans le programme qui a été créé au niveau de l’Ontario. Une fois dans le programme, nous pouvons commencer à offrir les rabais. »

À titre de rappel, les parents dont les enfants âgés de cinq ans et moins fréquentent une garderie incluse au programme verront leur facture chuter de 25 % de façon rétroactive au 1er avril 2022. Une autre réduction de 25 % sera accordée à partir de décembre. L’entrée en vigueur des garderies à 10 $ par jour se fera d’ici septembre 2025.

M. Mohtashami-Maali ne peut toutefois pas dire quand les parents verront la réduction, ne cachant pas que le programme est compliqué et que des rencontres ont lieu avec la Ville d’Ottawa, qui gère « la partiede l’investissementdu gouvernement ontarien. »

Arts

  La petite histoire...


Un deuxième roman pour Mélissa Balthazar

Une 2e édition virtuelle réussie pour Vision'Art

Martin Deschatelets : de Harry Potter à Netflix


La petite histoire... de la promenade Décoeur

L’Orléanais présente mensuellement des chroniques historiques ayant trait aux noms francophones des voies publiques, des parcs, des salles et des installations d’Orléans. Ces chroniques sont écrites par la Société franco-ontarienne du patrimoine et de l’histoire d’Orléans (SFOPHO) www.SFOPHO.com afin de faire connaître le patrimoine et l’histoire d’Orléans.

 

 
Sections
  Services
Nous joindre


www.orleansonline.ca/Orleanais
745 crois. Farmbrook
Orléans, Ontario K4A 2C1
Téléphone; : 613-447-2829
Courriel : orleanais@orleansstar.ca

 

OrleansOnline.ca © 2001-2021 Sherwin Publishing