Lundi 30 novembre 2020
 
Chercher


11 novembre 2020


 


 






Événements



 


Un appui de taille pour un passionné de dessins
Par Samuel Gosselin-Bélanger
15 octobre 2020

L’initiative Ottawa Bilingue a présenté, en août dernier, le projet activation BD Invasion chez Mirror Comics Studios, soutenu par l’ACFO d’Ottawa et le gouvernement canadien. Cette dite initiative permettra la traduction, l’adaptation, le design et l’édition de six différentes bandes dessinées dans un tome de 500 pages, le tout en français. Ce financement d’un montant de 8000 $, s’échelonnera jusqu’en février 2021.

Fondée en 2015, la compagnie ottavienne Mirror Comics Studios a vu le jour par l’entremise de son créateur et propriétaire, Dominic Bercier, lui-même un mordu de bandes dessinées. Étant un artiste aux multiples talents, il a d’ailleurs contribué en tant qu’auteur ou illustrateur à ces six œuvres.

C’est donc dire que Ghost King : A Book of Changes, Mission Arizona, The Bird Caller, Please Daddy, Hold My Hand, Treadwell : Journey into a Dream seront les bandes dessinées adaptées pour le public francophone. Ces six projets font partie de la collection PopTerra, réalisés entre 2010 et 2015.

À la suite de l’annonce du partenariat, Dominic n’a pas caché sa joie. D’ailleurs, le principal intéressé dit avoir retrouvé le désir de créer dans la langue de Molière. « En faisant La Ballade de Jimmy et Rose cette année en version française, c’est comme si j’avais retrouvé un vieil ami perdu de vue depuis trop longtemps. Un profond désir de communiquer en français comme avant a refait surface et n’a cessé de grandir en moi », a-t-il mentionné d’emblée à L’Orléanais. Au moment d’écrire ces lignes, le bédéiste travaillait sur son projet SIGNAL Saga en plus du livre The Hope Book.

Pour le principal intéressé, son amour pour le milieu des bandes dessinées ne date pas d’hier. Crayon à la main, c’est dès l’âge de six ans que Dominic a commencé à laisser parler son imagination sur un bout de papier. À travers les années, il a reçu plusieurs prix distinctifs, dont la première place au Salon du livre de l’Outaouais en 1988, en autres. Il était à peine âgé de 11 ans. Afin de parfaire son éducation ainsi que son art, Dominic a effectué une formation classique en arts visuels à l’École secondaire publique De La Salle, à Ottawa.

D’ailleurs, le talent de Dominic a été remarqué rapidement puisque le leader en comics et superhéros, Marvels Comics, souhaitait avoir son crayon. Et ce n’est que le début. Après avoir obtenu son diplôme du Ontario College of Art and Design de Toronto en 2002, le bédéiste a pu montrer tout son talent pour de grandes compagnies américaines.

En revanche, pour chaque haut, il y a eu un bas. En effet, la vie de Dominic n’a pas toujours été rose. « J’ai vécu de sérieux problèmes de santé mentale pour lesquels j’ai reçu un diagnostic quelques années plus tard.

« Pendant 20 ans, j’ai foncé, malgré tout, de tout mon être dans la BD, tout en combattant de graves symptômes de ma maladie et des effets secondaires de la médication. Le tout s’est réglé en 2020 (…) Nos rêves peuvent nous sauver. Pour moi, c’est la BD qui m’a sauvé !! ».

(Cet article a pu être publié grâce au généreux appui de nos partenaires commerciaux locaux.)

 

Arts

  La petite histoire...


Retour de la programmation artistique au MIFO

Des artistes locaux et l’église Saint-Joseph à l’unisson

Ma tante, une comédie de Richard Gratton


La petite histoire… de l’avenue Lacroix

L’Orléanais présente mensuellement des chroniques historiques ayant trait aux noms francophones des voies publiques, des parcs, des salles et des installations d’Orléans. Ces chroniques sont écrites par la Société franco-ontarienne du patrimoine et de l’histoire d’Orléans (SFOPHO) www.SFOPHO.com afin de faire connaître le patrimoine et l’histoire d’Orléans.

 

 
Sections
  Services
Nous joindre


www.orleansonline.ca/Orleanais
745 crois. Farmbrook
Orléans, Ontario K4A 2C1
Téléphone; : 613-447-2829
Courriel : orleanais@orleansstar.ca

 

OrleansOnline.ca © 2001-2020 Sherwin Publishing