Samedi 4 avril 2020
 
Chercher


2 avril 2020


 


 






Événements



 


Des artistes locaux et l’église Saint-Joseph à l’unisson
Rebecca Kwan
L'Orléanais
5 mars 2020

L’enceinte de l’église Saint-Joseph d’Orléans a pour une deuxième année consécutive vibré au son des notes du pianiste Frédéric Lacroix, le dimanche 16 février. L’instrumentaliste de talent était cette fois accompagné d’un arsenal de musiciens de la région pour exécuter un ensemble de pièces de compositeurs classiques tels que Mozart, Gabriel Fauré et Alexander Glazunov.

Le pianiste Frédéric Lacroix en concert avec l’ensemble Bel Canto du CNA le 16 février à l’église Saint-Joseph d’Orléans. PHOTO: REBECCA KWAN

Une cinquantaine d’amateurs de musique de chambre d’Orléans se sont rassemblés pour assister à une représentation avec au programme le duo Les Récitalistes d’Ottawa, le groupe Bel Canto du Centre national des Arts (CNA), et le saxophoniste Maxime Brisson.

Parmi les musiciens réunis sur scène, les artistes Frédéric Lacroix, Maxime Brisson, et Olivier Brisson du groupe Bel Canto, ont tous trois revisité des souvenirs d’enfance en se produisant dans la paroisse où ils ont grandi.

« C’est vraiment spécial de venir performer avec mon ensemble du CNA dans la communauté de ma jeunesse », partage Olivier Brisson, aujourd’hui joueur de cor français au sein de l’orchestre symphonique d’Ottawa.

Pour le recrutement des artistes, Roch Brisson, directeur musical de la paroisse, explique avoir eu un penchant particulier pour les artistes locaux. « Je cherchais des musiciens de la région, des artistes avec des racines à l’église Saint-Joseph », précise le directeur musical.

Avec le jeu de la pierre, la beauté des vitraux et l’emplacement central de la paroisse, le curé Mgr Maurice Dionne souhaite que l’église Saint-Joseph d’Orléans devienne un « haut lieu de rassemblement musical pour la communauté ». Il souligne d’autant plus que l’église est « un très bel espace acoustique, une très belle caisse de résonance pour les performances musicales ».

Maxime Brisson, aujourd’hui enseign-ant spécialisé en musique à l’École secondaire publique De La Salle, est du même avis. D’après lui, l’église devrait servir plus fréquemment de « centre culturel » à l’est de la ville d’Ottawa. « À part le centre Shenkman, Orléans n’a pas vraiment d’autre scène de concert de la sorte », sous-tend l’artiste.

Organisé par le Chœur d’Orléans, le récital s’inscrit dans le cadre de la campagne de remise à neuf et d’embellissement de la paroisse. Au moyen de fréquentes collectes de fonds et d’activités culturelles, Mgr Dionne confirme avoir amassé à ce jour la moitié de l’objectif final de 5 millions du diocèse, soit un total de 2,5 millions de dollars en dons et promesses de dons.

Ces musiciens professionnels seront de retour à Orléans pour un deuxième récital en partenariat avec Piano Steinway, le dimanche 31 mai prochain.

Des morceaux différents seront au programme, par exemple une pièce de jazz interprétée par Maxime Brisson au saxophone.

(Cet article a pu être publié grâce au généreux appui de nos partenaires commerciaux locaux.)

 

Arts

  La petite histoire...


Des artistes locaux et l’église Saint-Joseph à l’unisson

Ma tante, une comédie de Richard Gratton

Le talent franco-ontarien brille lors du Kaléidoscope


La petite histoire… de la rue St-Jean

L’Orléanais présente mensuellement des chroniques historiques ayant trait aux noms francophones des voies publiques, des parcs, des salles et des installations d’Orléans. Ces chroniques sont écrites par la Société franco-ontarienne du patrimoine et de l’histoire d’Orléans (SFOPHO) www.SFOPHO.com afin de faire connaître le patrimoine et l’histoire d’Orléans.

 

 
Sections
  Services
Nous joindre


www.orleansonline.ca/Orleanais
745 crois. Farmbrook
Orléans, Ontario K4A 2C1
Téléphone; : 613-447-2829
Courriel : orleanais@orleansstar.ca

 

OrleansOnline.ca © 2001-2020 Sherwin Publishing