Dimanche 26 mai 2019
 
Chercher


17 septembre 2020


 


 






Événements



 

L’amour compte double, une histoire d’amour humoristique
par Mélodie Maxwell
2 mai 2019

Tout a débuté avec le déménagement à la campagne d’un couple marié. Leur mariage semblait être en ordre, mais Gaston (Roch Beauchamp) pensait autrement. C’est lorsqu’il a annoncé à Violette (Glady’s Rocque) son départ vers la ville, dû à un emploi et bien sûr une autre femme, que la quête amoureuse de Violette a pris un tour.

Glady’s Rocque et Roch Beauchamp apparais-sent dans la récente production de L’amour compte double. PHOTO : MÉLODIE MAXWELL

L’amour compte double, une création de Norm Foster, présente le parcours de Violette, une femme nouvellement indépendante, vers les retrouvailles de l’amour.

Une adaptation francophone de la pièce, par Josée La Bossière, a récemment pris place et se poursuit jusqu’au 5 mai sur la scène du RAFO, le Rendez-vous des aînés francophones d’Ottawa. La Troupe des joyeux Retraités a reproduit cette œuvre avec succès. Faisant face au décor d’une maison charmante et typique de la campagne, les comédiens ont pu offrir tout un spectacle à la communauté d’Orléans et d’ailleurs.

« J’avais une vision, je me disais que c’est un texte qui passe encore aujourd’hui, ça n’a pas changé, la vie », affirme Pierrette Boisvert, metteure en scène.

L’amour compte double est une comédie romantique. Dès le début, cette pièce a su charmer le public, tout en le faisant rire. En effet, lorsque Gaston annonçait son départ à Violette, il était clair que le couple avait des problèmes de relations. Violette a tenté de le faire rester en évoquant : « Me semble que vivre ensemble c’est ben un minimum! »

Le jeu des comédiens était fort, malgré que monter cette pièce a été un défi pour eux. Avec la distribution de rôles entre seulement quatre personnages, la charge de travail était lourde. Par contre, les comédiens ont surmonté cet obstacle avec splendeur et aisance. « J’ai adoré, c’était un très beau rôle! C’est une belle histoire d’amour », a affirmé Glady’s Rocque, comédienne.

Tout au long de la présentation, le public ne cessait de rire. Les comédiens ont fait ressortir une bonne dose d’humour avec leur personnage. Il y avait un bon contraste entre les notes sérieuses et celles plutôt comiques. Notamment, Violette était une des plus grandes touches humoristiques de la pièce. Autant dire, au moment où Bob (Gilles Roy) de la caisse populaire a avoué à Violette qu’il essayait de la séduire, elle a répondu : « Ben essaye plus! » La pièce de théâtre porte bien son titre de comédie romantique.

De même, Violette a dû passer par trois hommes pour finalement trouver l’amour. L’amour compte double a fait vivre au public un tour de montagne russe remplie d’émotions. La pièce a même enseigné une leçon importante : l’heureux élu n’est jamais bien loin, et ce, surtout à la campagne.

Ce fut une pièce de théâtre captivante du début à la fin. Cette œuvre, dans laquelle joue également Bernard Chagnon, a reçu une ovation debout par le public qui l’a grandement appréciée. Tout compte fait, le RAFO est un excellent diffuseur de rires et de plaisir en plein cœur d’Orléans. La prochaine représentation théâtrale sera celle de la pièce Ma Tante, une comédie de Richard Gratton, au mois de novembre.

Il est encore possible de se procurer des billets au RAFO pour L’amour compte double en composant le 613-834-6808 (Billetterie).

(Cet article a pu être publié grâce au généreux appui de nos partenaires commerciaux locaux.)

Arts

  La petite histoire...


Retour de la programmation artistique au MIFO

Des artistes locaux et l’église Saint-Joseph à l’unisson

Ma tante, une comédie de Richard Gratton


La petite histoire… de l’avenue Lacroix

L’Orléanais présente mensuellement des chroniques historiques ayant trait aux noms francophones des voies publiques, des parcs, des salles et des installations d’Orléans. Ces chroniques sont écrites par la Société franco-ontarienne du patrimoine et de l’histoire d’Orléans (SFOPHO) www.SFOPHO.com afin de faire connaître le patrimoine et l’histoire d’Orléans.

 

 
Sections
  Services
Nous joindre


www.orleansonline.ca/Orleanais
745 crois. Farmbrook
Orléans, Ontario K4A 2C1
Téléphone; : 613-447-2829
Courriel : orleanais@orleansstar.ca

 

OrleansOnline.ca © 2001-2020 Sherwin Publishing