Mardi 19 novembre 2019
 
Chercher


14 novembre 2019


 


 







Événements



LANCEMENT DU LIVRE « NOËL D’ICI… CONTES, TRADITIONS, LEÇONS ET CHANSONS » PAR GÉRALD POULIN, publié aux Éditions ontariennes Pro-Aînés d‘Orléans. Venez rencontrer Gérald de 9 h à 12 h lors du déjeuner mensuel au RAFO, 3349 chemin Navan.


CONFÉRENCE DU LIEUTENANT GÉNÉRAL RICHARD EVRAIRE : LE BILINGUISME ET LES FORCES CANADIENNES de 13 h 30 à 15 h 30 à l’Institut canadien-français d’Ottawa, 316 rue Dalhousie. Entrée libre. Infos : rhealsabourin@rogers.com.


RÉUNION MENSUELLE DES FILLES D’ISABELLE NOTRE-DAME DU SACRÉ-CŒUR 1296 ORLÉANS à 19 h au Complexe funéraire Héritage, 1250 ch. Trim. Info : 613-835-7544.


LES NOËLS DE MARIE MICHÈLE DESROSIERS à 20 h à l’église Saint-Joseph, dans le cadre de la 5e année de la campagne de financement. Coût : 50 $. Billets au bureau de la paroisse au 2757 boul. St-Joseph, au téléphone : 613-824-2472 ou sur Eventbrite.ca.

 


La Ferme d’Orléans : une affaire de famille
Samuel Gosselin-Bélanger
L’Orléanais
17 octobre 2019

Des pommes aux framboises passant par les fraises, il y en a pour tous les goûts. Pour les propriétaires de la Ferme d’Orléans, Françoise et Paul Henrie, c’est bien plus qu’une simple passion. Un travail, mais aussi un mode de vie qu’ils occupent depuis plus de 25 ans.

Il peut sembler banal d’acheter ses fruits et légumes dans le petit marché du coin, mais lorsque nous savons la véritable histoire de la Ferme d’Orléans, nous comprenons que c’est bien plus que ça. Derrière ces terres et ces produits, c’est une histoire de famille. Une passion qui se transmet de génération en génération.

Dans ce décor automnal, les citrouilles sont par dizaines à la Ferme d’Orléans. PHOTO: SAMUEL GOSSELIN-BÉLANGER

Achetée en 1917 par les Oblats de Marie-Immaculée, fondateurs de l’Univer-sité d’Ottawa, la Ferme d’Orléans autre-fois appelée « Ferme Saint-Joseph » était surtout axée sur la production de pommes et de maïs.

En 1969, Isaïe Henrie et sa femme Jeannine Joanisse (les parents de Paul Henrie), ont commencé à louer la ferme à la CCN. Ce n’est qu’en 1991 que M. Henrie passera le flambeau à son fils Paul et à l’épouse de ce dernier, Françoise.

La Ferme d’Orléans est l’une des propriétés de la Commission de la capitale nationale (CCN) et fait partie de la Ceinture verte, une zone écologique mise sur pied il y a plus de 60 ans.

Depuis maintenant plus de 27 ans sur ces terres, les Henrie font la culture de plusieurs nouveaux produits afin d’offrir un plus grand éventail de biens à sa clientèle. Pour les plus curieux d’entre vous, il est possible d’acheter des pommes, des fraises, des framboises et bien plus encore à cette ferme qui est située sur le boulevard St-Joseph à Orléans.

Il est également possible d’aller soi-même dans les champs afin de cueillir ces dits produits. « Pour certains, venir ici, c’est une tradition », affirme la propriétaire.

On dit souvent qu’il est bien d’encou-rager les commerçants locaux. Pour la Ferme d’Orléans, « 90 à 95 % des produits sont cueillis ici », affirme celle qui souhaite toujours offrir des produits frais et de qualité à ses clients.

Avec plus d’un quart de siècle dans le domaine, l’impact des Henrie dans la communauté ne s’arrête pas seulement à la récolte et la vente de fruits et de légumes. En effet, chaque année, le couple d’Orléans fait don d’une partie de leur récolte à la banque alimentaire d’Ottawa afin d’aider les plus démunis. D’ailleurs, les Henrie se sont vu remettre le prix Sesquicentenaire remis aux Leaders d’Orléans en 2017.

Ce travail qui demande « beaucoup de sacrifices » ne dure pas moins de huit mois par année, sept jours sur sept. Françoise Henrie souhaite passer les rênes à son fils qui pourrait être intéressé à reprendre les terres familiales au courant des prochaines années. « Partager le travail avec la prochaine génération » permettrait à madame Henrie de se consacrer à un autre de ses passe-temps, la confection de compotes maison.

(Cet article a pu être publié grâce au généreux appui de nos partenaires commerciaux locaux.)

Arts

  La petite histoire...


Ma tante, une comédie de Richard Gratton

Le talent franco-ontarien brille lors du Kaléidoscope

Les mémoires d’un visionnaire franco-ontarien publiés


La petite histoire… du parc communautaire de Cardinal Creek 2e partie

L’Orléanais présente mensuellement des chroniques historiques ayant trait aux noms francophones des voies publiques, des parcs, des salles et des installations d’Orléans. Ces chroniques sont écrites par la Société franco-ontarienne du patrimoine et de l’histoire d’Orléans (SFOPHO) www.SFOPHO.com afin de faire connaître le patrimoine et l’histoire d’Orléans.

 

 
Sections
  Services
Nous joindre


www.orleansonline.ca/Orleanais
745 crois. Farmbrook
Orléans, Ontario K4A 2C1
Téléphone; : 613-447-2829
Courriel : orleanais@orleansstar.ca

 

OrleansOnline.ca © 2001-2019 Sherwin Publishing